PRAGMAMEDIA-LOGO

BionicHIVE pourrait remplacer les manutentionnaires par des robots

BionicHIVE pourrait remplacer les manutentionnaires par des robots


Warning: A non-numeric value encountered in /home3/express1/public_html/wp-includes/media.php on line 444

Warning: A non-numeric value encountered in /home3/express1/public_html/wp-includes/media.php on line 449

Warning: A non-numeric value encountered in /home3/express1/public_html/wp-includes/media.php on line 478

Warning: A non-numeric value encountered in /home3/express1/public_html/wp-includes/media.php on line 483
bionichive pourrait remplacer les manutentionnaires par des robots

Warning: A non-numeric value encountered in /home3/express1/public_html/wp-includes/media.php on line 444

Warning: A non-numeric value encountered in /home3/express1/public_html/wp-includes/media.php on line 449

Warning: A non-numeric value encountered in /home3/express1/public_html/wp-includes/media.php on line 478

Warning: A non-numeric value encountered in /home3/express1/public_html/wp-includes/media.php on line 483
bionichive pourrait remplacer les manutentionnaires par des robots
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram

Cette entreprise israélienne, crée en 2014, a récemment été mise en avant par un twitt d’Elon Musk. Mais c’est surtout la performance présentée dans la dernière vidéo publicitaire de la start-up qui propulse cette firme sur le devant de la scène.

Les faits : Le projet développé par BionicHIVE consiste à permettre à un robot de se déplacer en 3 dimensions. Les racks en entrepôt sont superposés les uns sur les autres et peuvent atteindre une dizaine de mètre de hauteur.
La prouesse technique de cet engin consiste à utiliser des rails verticaux et horizontaux pour qu’un robot puisse aller chercher les produits où qu’ils soient stockés.

Le prototype actuel ne semble pas encore en mesure de décharger sur des palettes ou dans un camion mais ce n’est qu’une question de temps avant que toute la chaîne de logistique ne soit automatisable. Des infographies montrent que l’entreprise travaille déjà sur le reste de la chaîne de manutention.

Contexte : Rappelons que la grande distribution et l’import export représente l’essentiel des emplois dans le monde. Et pourtant plusieurs groupes ont déjà réduit leur masse salariale par des dispositifs assez simples tels que les caisses automatiques et les algorithmes de gestion de stock.

Le remplacement des manutentionnaires par des robots pose une question cruciale concernant l’avenir de l’emploi et du modèle économique actuel.  

Plusieurs argumentaires pointent du doigt l’important investissement initial nécessaire pour automatiser un entrepôt ou un magasin et la lenteur des dits robots, dans le but de contrer les critiques. Mais c’est oublier que ces machines travaillent 24H sur 24, sans sommeil, sans congés et sans salaire.

De quoi compenser les aspects techniques qui seront tôt ou tard, résolus.

Enjeux : Une fois l’investissement rentabilisé, remplacer la majorité des salariés en réduisant les emplois à la maintenance et à l’encadrement restera profitable pour les actionnaires et investisseurs. Et si toutes les entreprises d’import-export et de distribution ne pourront pas se doter de ces machines, les géants qui le feront, écraseront la concurrence en réduisant leurs prix par suppression des emplois.

Derrière ces simples robots réside une menace parmi les plus grave contre les sociétés humaines. Situation désespérante puisque si c’est machines étaient collectivisées elles réduiraient le temps de travail sans aller contre la répartition des richesses.

Le PDG de BionicHIVE, contacté par mes soins début mars, n’a pas répondu à mes questions concernant les investisseurs et potentiels clients en lien avec le produit qu’il développe.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram