PRAGMAMEDIA-LOGO

Honda développe un véhicule de travail autonome et multi-fonction

Honda développe un véhicule de travail autonome et multi-fonction


Warning: A non-numeric value encountered in /home3/express1/public_html/wp-includes/media.php on line 444

Warning: A non-numeric value encountered in /home3/express1/public_html/wp-includes/media.php on line 449

Warning: A non-numeric value encountered in /home3/express1/public_html/wp-includes/media.php on line 478

Warning: A non-numeric value encountered in /home3/express1/public_html/wp-includes/media.php on line 483
honda véhicule autonome de travail
Le bras récolteur est encore un prototype mais plusieurs autres "options" sont déjà opérationnelles

Warning: A non-numeric value encountered in /home3/express1/public_html/wp-includes/media.php on line 444

Warning: A non-numeric value encountered in /home3/express1/public_html/wp-includes/media.php on line 449

Warning: A non-numeric value encountered in /home3/express1/public_html/wp-includes/media.php on line 478

Warning: A non-numeric value encountered in /home3/express1/public_html/wp-includes/media.php on line 483
honda véhicule autonome de travail
Le bras récolteur est encore un prototype mais plusieurs autres "options" sont déjà opérationnelles
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram

On pouvait déjà apercevoir la technologie au sein de l’armée américaine et son projet MULE. Le développement de petits transporteurs automatisés permet désormais de les intégrer dans différentes activités économiques à travers un système plug-and-play. Présenté comme une réduction des tâches répétitives, c’est avant tout l’intérêt économique qui motive son déploiement.

Les faits : de petits véhicules modulables

L’entreprise japonaise Honda propose un châssis autonome équipé de 4 roues sur lequelles l’acheteur peut fixer différents modules, selon les fonctions qu’il souhaite exploiter. Si la tâche la plus facile d’utilisation est le transport, l’outil semble aussi capable de réaliser des activités d’épandage, de découpe et d’arrosage.

Dans une vidéo commerciale le système de personnalisation montre des accroches présentes à l’avant, au dessus et à l’arrière du petit véhicule. On peut y greffer une mini pelle, des arroseurs, un sécateur, des caisses de chargement, une remorque ou une tondeuse. A terme l’ensemble des outils agricoles, forestiers ou de construction devraient être utilisables.

Pour son fonctionnement la technologie s’appuie sur un système de caméras, radars et lidars reliés à un système GPS. Le tout avec une autonomie de 6H00. Plusieurs modèles sont développés, celui destinés au secteur de la construction peut charger jusqu’à 399 kg. Bien qu’autonome le véhicule peut aussi être commandé à distance par un opérateur.

Le contexte : l’optimisation des coûts par l’économie de main d’oeuvre

Le premier modèle développé par Honda fait sensation en 2018. Il s’agit alors d’un prototype assez similaire à la MULE développée par l’armée américaine, dont le but consiste à alléger le poids transporté par l’infanterie tout en lui offrant davantage d’option d’équipements.

La technologie de l’entreprise japonaise y ressemble. L’outil est alors présenté comme un moyen de transport de matériel léger dans des zones accidentées. Le clip de promotion met en scène l’innovation à travers un appui au transport de l’équipement des sapeurs pompiers luttant contre des feux de forêt.

Pour son dernier modèle apparu fin 2021, Honda illustre le déploiement de sa technologie sur les super chantiers de construction à travers un partenariat au Nouveau Mexique. « Avec notre partenaire Black & Veatch, Honda a pu démontrer les performances de notre prototype d’Autonomous Work Vehicle tout électrique et robuste dans un environnement de construction à grande échelle », résume Kenton Williams, en charge du projet aux Etats-Unis pour Honda.

Ces projets qui peuvent s’étaler sur plusieurs kilomètres nécessitent de nombreux allés retours sur de longues distance. Si un outil, une bouteille d’eau, de la nourriture ou du matériel léger ont été oubliés dans une zone éloignée du chantier, il faut monopoliser un ouvrier sur un allé retour. Avec son véhicule la firme ambitionne d’automatiser ces petits transports sur site de construction, industriel ou agricole. La capacité de transport ne permet pas de remplacer les poids lourds. Honda devrait poursuivre ses recherches et développements du côté de la personnalisation du véhicule par des outils de plus en plus variés.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram